Comment mieux comprendre, connaître et engager vos collaborateurs avec une approche innovante RH ?



Retour sur notre événement en Savoie : Comment mieux comprendre, connaître et engager vos collaborateurs avec une approche innovante RH ? Le 31 janvier dernier en partenariat avec le MEDEF Savoie, Fab’RH Savoie a souhaité, dans le cadre de son programme « recruter autrement », présenter un nouvel outil digital innovant à une vingtaine de dirigeants et DRH en Savoie.


Comme convenu pour cet atelier RH 2020 nous avons innové ! Bien entendu l’innovation pour l’innovation n’a aucun intérêt ! Par contre, quand elle permet de faire comprendre des concepts et des outils digitaux elle a toute sa place.

Pas de présentation, pas de Slide mais bel et bien un atelier ou tout le monde participe. Le temps d'une demi-journée et au travers d'une animation ludique, les principaux dirigeants et DRH présents ont pu apprendre à se connaître et créer leur Prisme.


Rémi : en plein animation


En effet, nous avions fait le pari que pour bien comprendre, connaître et engager leurs collaborateurs, les DRH et Dirigeants devaient se mettre à leur place dans un parcours de connaissance de soi. Ici point de tests de motivation ou de personnalité (dans un premier temps), mais des cartes à jouer pour faciliter les échanges et des tableaux blancs pour restituer nos éléments de personnalité. Une façon de se concentrer sur l’essentiel.




Comme nous l’avions imaginé les entreprises ont trouvé cette approche très intéressante et pas seulement pour ce que le Prisme permet (construire l’image de l’entreprise à travers l’ensemble des Prismes des collaborateurs) mais pour la dynamique de construction des équipes (Team Building)




Il y a deux jours mes collègues DRH de l’ANDRH Savoie, soulignaient la difficulté d’avoir des entretiens professionnels intéressants tant pour les managers que pour les salariés. Précisant, qu’au bout de quelques années, on construisait un monologue peu dynamique pour les managers en charge des entretiens.


Imaginé maintenant une entreprise disposant d’une telle approche mixant « team building » « Marque Employeur » & « Personal Branding ». C’est bien une révolution copernicienne dans le monde des SIRH que propose Prismo aujourd’hui.





Ceux qui me connaissent savent que j’ai œuvré pendant quelques années sur l’ensemble de ces thématiques à travers : des formations aux entretiens professionnels, la mise en place de systèmes d’informations ressources humaines (formation, administration, GPEC…) et pour mes étudiants et OFfreurs de COMpétences (OFCOM) de Fab’RH Savoie à l’importance de l’identité numérique professionnelle (Personal Branding).


Je peux donc affirmer sans complaisance que la vision et la mise en œuvre de cette innovation RH que représente le Prisme est bien une révolution dans le monde des SIRH. Et ce en inversant plusieurs postulats :


  1. Les valeurs de l’entreprise doivent être remontantes et non descendantes

  2. Les données sociales des salariés leur appartiennent (et non l’entreprise !)

  3. Les tests de personnalité sont gratuits et non payants (recrutement et évolution)

  4. L’entreprise paye pour l’optimisation des fonctions RH pas pour un outil RH.

  5. Le digital ne prime pas sur l’humain (Market Place d’expert RH)


En quoi est-ce une révolution copernicienne, me direz-vous, à faire en sorte, par exemple, que les données sociales appartiennent aux salariés ?


Pour moi ça change tout. Jusqu’à maintenant l’entreprise lorsqu’elle s’engage dans un SIRH sait que le temps de déploiement provient en grande majorité du remplissage et du suivi des données sociales (fiche de poste, listing du personnel, référentiel de compétences…). Données qu’elle cherche d’ailleurs à intégrer à l’ensemble de ses solutions (gestion de la formation, gestion de la paie, gestion administrative du personnel, gestion des compétences…). Elle les considère donc comme sienne à juste titre.


Or, on le voit avec le CPF, une partie des données sociales des salariés ne sont plus traitées dans l’entreprise (demande, suivi et paiement de la formation) mais par l’état pour le compte de chaque individu et ce quel que soit son statut (OFCOM, Salarié, indépendants, intérimaire…).


Imaginez demain un outil qui propose une approche similaire ! Nous aurions alors, tout un chacun, la possibilité de valoriser nos compétences, formations, expérience, projets, motivations, personnalité et ce quelle que soit notre situation professionnelle.


A titre d’exemple, je pourrais compléter mes donnée sociales (mon prisme !), être recruté demain (Prismo propose un outil de matching pour les entreprises qui recrutent !). L’entreprise n’aurait plus qu’à « switcher » sur mon profil afin que ce dernier passe d’un « Prisme candidat » à un « Prisme salarié ». Plus besoin, dès lors, à l’entreprise d’avoir à reprendre toutes les données sociales dans un nouveau SIRH. De simples API (connecteurs) permettront de mettre à jour les données de l’entreprise.


L’entretien professionnel qui dans la grande majorité des cas consiste à balayer les compétences du dernier poste occupé pourra enfin se faire sur l’ensemble du parcours et répondre à l’essence même de l’obligation employeur (axe projet et axe professionnalisation).


Et si demain je décide de sortir de l’entreprise, cette dernière n’aura plus qu’à switcher de nouveau pour que mon profil retourne dans la « prismothèque » accessible aux recruteurs. Il ne tient qu’à moi de faire apparaître les compétences que je souhaite valoriser (module privé ou public pour chaque compétence) ainsi que les compétences que je souhaite acquérir (et oui notre profil ne se résume pas à ce qu’on est d’où la bonne idée des développeurs de permettre de valoriser des compétences que l’on souhaite acquérir !). Bref travailler mon identité professionnelle numérique (Personal Branding).


J’imagine que dans une société où le choix des individus prime de plus en plus sur les besoins des entreprises il serait utile de marier intelligemment la « marque employeur »et le « Personal Branding ». De mon côté j’espère que les employeurs qui mettront en place Prismo pourront également faire évoluer leurs pratiques de recrutement en s’engageant prioritairement vers des « personnes » (motivations et personnalité) avant des compétences (technicité & savoirs).


Revoir l'atelier RH en vidéo



Contact Fab'RH Savoie: rgautheron@arae.fr
inclusion.png
pole emploi salon en ligne.jpg
mon compte formation.png
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale